Camille Cau

Danseuse et chorégraphe, a commencé son apprentissage dans plusieurs écoles Francaises (Rosella Hightower , RIDC..) , après un passage par les beaux arts de Montpellier, elle obtiendra ses EAT Contemporain et Jazz.
Une bourse du ministère de la culture lui permit de partir un an à New York Chez Cunningham, Alvin Ailey, Graham …
En 2005 elle intègre la compagnie de Jean Claude Gallotta , le groupe Emile Dubois pendant 6 ans.
Elle travaille entre temps avec d’autres chorégraphes, c’est en 2011 qu’elle intègre la compagnie d’Alban Richard en tant qu’interprète et assistante.
Elle crée Pourquoi, le chat ? , basée à Carcassonne.
La compagnie compte 3 créations à son actif; une collaboration avec l’association Jeune du monde a permis deux autres créations. Actuellement la compagnie est soutenue par la DRAC Languedoc Roussillon (aide au projet), la Région Languedoc Roussillon Midi-Pyrénée (conventionnement sur 2 ans) et le département de l’Aude. 

Pourquoi, le chat?

Une sensibilité vers les arts plastiques, la musique ou encore la photographie, mêle très vite de façon évidente l’acte chorégraphique à d’autres champs artistiques. Les projets trouvent ainsi des processus et des formes différents selon leurs propos et les collaborateurs engagés. Ils se caractérisent par un travail soigné de l’image et un goût pour la fantaisie. La démarche artistique de Camille est avant tout de dégager un univers propre à chaque nouveau projet, dont l’aspect plastique sera le moteur de recherche. Elle se reconnait dans le désir du mouvement Surréaliste de vouloir construire et proposer une alternative positive, dans le refus de la modernité capitaliste, la critique de la dissolution des liens sociaux, le primat du qualitatif sur le quantitatif…
L’esthétique Bauhaus fait aussi partie des références dans le travail, tout comme une certaine esthétique cinématographique.
La lumière et la musique tiennent une place primordiale dans chacune des créations, c’est aussi pour cela que les pièces ne sont pas uniquement construites comme un acte chorégraphique mais plutôt comme un acte artistique où la danse la lumière et la musique ne font qu’un. 
Chaque impulsion créative démarre pour Camille par des images inconscientes provenant du monde actuel, c’est pour cela que son travail cherche toujours à retranscrire des images au plateau.
Créer, c’est pour Camille, proposer une forme allégorique en réponse à sa sensibilité face au monde contemporain.